FC Willer sur Thur : site officiel du club de foot de WILLER SUR THUR - footeo

On en parle

L'Alsace 8 décembre 2014

Gundolsheim – Willer-sur-Thur 3-2. Mi-temps : 0-0. Arbitrage de M. Szczepanski. Buts : Pinto F. (52e , 68e ), Noll (90e ) pour Gundolsheim ; Stringer (58e ) et Rozeck (66e ) pour Willer-sur-Thur

Gundolsheim rentre bien dans le match et a plusieurs occasions d’ouvrir le score notamment en fin de première mi-temps. En deuxième période, le match est équilibré et ce sont les locaux qui trouvent l’ouverture par Pinto qui reprend un centre parfait de Halloul (1-0, 52e ). Sur un coup franc de 40 mètres, le gardien local, gêné par des joueurs, capte mal le ballon et Willer-sur-Thur égalise (1-1, 58e ). Sur une contre-attaque, Stringer prend de vitesse la défense locale, tire en force et donne l’avantage aux visiteurs (1-2). À la 68e , Gundolsheim égalise à son tour : Fleuret centre sur Pinto qui marque son deuxième but. La rencontre devient alors heurtée, l’arbitre distribue plusieurs cartons jaunes et un carton rouge. La fin de rencontre est crispante chaque équipe pouvant prendre l’avantage. À la 90e , l’arbitre siffle un coup franc bien placé à la limite des 20 m du but de Willer-sur-Thur. Le tir de Noll est détourné par le mur et prend à contre-pied le gardien. Victoire des locaux qui jouent à nouveau les premiers rôles.

L'Alsace 1er décembre 2014

Willer-sur-Thur – Réguisheim 1-3. Arbitres : M. Guillemain. Mi-temps : 0-3. Buts pour Willer : Springer (65e ) ; pour Réguisheim : Q. Alessandrelli (13e , 20e ), J.-B. Batt (35e )

Le leader a été battu sèchement par les visiteurs du jour. Dès la 13e minute, Alessandrelli prend de vitesse la défense locale et s’en va battre Chiricato. À la 20e, le centre de Cary trouve la tête d’Alessandrelli pour le doublé. Les locaux se créent deux actions chaudes dans la foulée mais c’est finalement Batt qui dévie une frappe des 20 m d’Alessandrelli pour le 0-3. À la reprise, les visiteurs vont toucher deux fois le montant des buts de Chiricato par Alessandrelli et Batt. Willer se réveille à l’heure de jeu. Springer grille la politesse à la charnière centrale pour réduire le score peu après l’heure de jeu. Mais les locaux ne trouveront plus d’autres possibilités hormis un dernier coup franc depuis les 16 m à la 88e.

 

L'Alsace 24 novembre 2014

SR Cernay – FC Willer 0-1. Mi-temps : 0-0. Arbitre : M. Us (Illzach). But : Springer (80e ).

Les deux formations des bords de la Thur comptaient bien, pour des motifs différents, renouer avec la victoire. Les Cernéens se sont présentés sans remplaçant et avec un gardien qui a repris du service en dernière heure. Les deux équipes n’ont pas présenté un football très spectaculaire. Willer débute favorablement le match sans arriver à prendre à défaut le gardien local Boulin. Ce dernier se met par la suite en évidence en stoppant un penalty à la 35e. Lors de la seconde période, le jeu reste toujours haché avec des gardiens qui font front face aux actions offensives des attaquants des deux camps. C’est néanmoins le visiteur Springer qui se montre le plus percutant en marquant le but d’une courte victoire à la 80e. Les SR Cernay, invaincus à domicile jusque-là, se sont battus courageusement tout en échouant pour revenir à la hauteur du FC Willer.

 

Le 26/11/2014 05:01 par Sébastien Kempf , actualisé à 07:35 Vu 108 fois
En venant à bout des SR Cernay (rouge), Feuvrier, Bouchouit et le FC Willer-sur-Thur reprennent les commandes de la D1.Photo  L’Alsace/Vincent Voegtlin En venant à bout des SR Cernay (rouge), Feuvrier, Bouchouit et le FC Willer-sur-Thur reprennent les commandes de la D1.Photo  L’Alsace/Vincent Voegtlin

Indépendamment de la météo, plusieurs équipes du secteur font grise mine, au vu des résultats du week-end dernier.

En Excellence, Burnhaupt-le-Haut n’y arrive pas. Pour avoir raté leur entame de match (0-2 après 25 minutes), les Rouges n’ont jamais pu inverser la tendance contre Illhaeusern : 1-2. Malgré cette mauvaise passe de cinq matchs sans victoire, le FCBH garde 5 points d’avance sur les premiers relégables. Mais il faudra rapidement rectifier le tir pour ne pas se mettre en danger au printemps.

Le Sporting lanterne rouge

En Promotion d’excellence , le Sporting Cernay a été sèchement battu par le leader Raedersheim (0-6). Une correction qui vaut la lanterne rouge aux Cernéens. L’Asca Wittelsheim, à défaut de gagner, a au moins sauvé 2 points contre Wintzfelden (2-2), après avoir été mené 0-2 à la mi-temps. Les Mineurs restent au-dessus de la ligne rouge. Dans l’autre groupe, nouvelle défaite pour Oberbruck, contre Illfurth (1-2), soit un 8e match sans succès, qui affecte le moral des troupes. Pourtant, au niveau comptable, rien n’est perdu pour l’Usod. Mais il faudra bien gagner un jour ou l’autre pour s’en sortir. À Vieux-Thann, on a joué une heure avant que l’arbitre ne mette fin à la rencontre. Le brouillard ne permettait plus de se voir dans la largeur de terrain. Ce match contre Blotzheim sera à rejouer. Un but de Spitz à l’heure de jeu a suffi au bonheur de Saint-Amarin contre Kœtzingue 2. Les SRSA constituent la satisfaction du secteur en PE, avec une 4e place prometteuse.

En Promotion , Thann est rentré au vestiaire samedi soir, avant l’heure de jeu, contre les Mulhousiens du Mouloudia, également en raison du brouillard. Staffelfelden n’était pas à la fête contre Bollwiller (1-6) tout comme Burnhaupt-le-Bas à Wittenheim (4-0). L'ASBB reste relégable et le FC Staff rentre dans le rang.

Willer-sur-Thur reprend la tête

En D1, Roderen a chuté étonnamment à Ungersheim (3-1), abandonnant la place de leader aux voisins willérois, qui l’ont emporté face aux SR Cernay (0-1), sur un but de Springer. Sentheim, qui a assuré l’essentiel à l’Olympique Mulhouse (2-0), se rassure pour la suite du championnat.

En D2 , on relève six matchs et cinq défaites… Aspach-le-Haut s’est incliné chez le leader Meyenheim (1-0) ; Bitschwiller a subi la loi de Munchhouse 2 (1-5) ; Guewenheim celle de Richwiller (1-4) ; Masevaux a sombré à Ober-Niederentzen (5-1) ; les Portugais de Cernay ont perdu contre Oberhergheim (1-2). Quant au match nul du Sporting Cernay 2, à Issenheim (4-4), il constitue une contre-performance puisque ce sont les premiers points de l’année pour l’adversaire du jour. Dans ce groupe, Meyenheim s’envole !

En D3 , Saint-Amarin 2 a conforté sa place sur le podium contre Buhl (2-0). Mitzach et Vieux-Thann 2 ont partagé les points (0-0) ; Wildenstein a battu Orschwihr (1-0) et Oderen a cédé au FC Guebwiller 2 (4-1). Dans le groupe D, Oberbruck 2 (2e ) a assuré contre Ueberstrass (4-1), tout comme Burnhaupt-le-Haut 2 (3e ) face à Balschwiller (3-0). Aspach-le-Bas et Lauw se sont neutralisés (1-1).

L'Alsace 3 novembre 2014

Mulhouse Olympique – Willer-sur-Thur F.C. 1 – 5. Mi-temps : 1 – 2. Arbitre : M.Szczepanski. Buts : Gedidi (30e) pour Mulhouse ; Guyot (25e), Rozeck (42e), Springer (52e, 67e), Hermann (79e) pour Willer-sur-Thur.

Les Willerois s’imposent très largement sur le terrain du Mulhouse Olympique, et c’est plutôt logique. Difficultés à construire, trop d’espaces laissés par leur défense, les Mulhousiens n’étaient pas en mesure de rivaliser avec leurs adversaires du jour. À la demi-heure de jeu pourtant, le contre olympien concrétisé par Gedidi avait permis de remettre les pendules à l’heure, et de répondre à l’ouverture du score de Guyot cinq minutes plus tôt. Mais les visiteurs reprennent l’avantage avant de rejoindre les vestiaires grâce à Rozeck, dont le tir brossé est dévié (42e). En contraste avec une première demi-heure équilibrée, la suite fut nettement à l’avantage de Willer-sur-Thur. Ses joueurs enfoncent le clou en 2e mi-temps sur des attaques rapides, où Springer s’offre un doublé tandis qu’Hermann accroît l’écart à 4 buts à 10 minutes du coup de sifflet final.

L'Alsace 27 octobre 2014

Willer-sur-Thur-Roderen 0-3. Mi-temps : 0-0. Arbitre : M. Tarzit. Buts : Kherbouche (60e sp), Paolacci Terry (65e), Ruiz (80e)

Ce match au sommet a vu la victoire de Roderen, au détriment du leader willérois qui tombe pour la 1re fois de la saison. En 1re période, le match est fermé, aucune équipe ne semble vouloir prendre de risque. Comme c’est souvent le cas dans ce genre de match, c’est sur un penalty que le match bascule. Ruiz est bousculé par le portier Chiricato et obtient la sentence suprême. Kherbouche transforme. Les Willérois tentent de revenir mais sont cueillis 5 minutes plus tard sur un contre. Terry Paolacci contrôle de la tête et rentre dans les 16 m, sa frappe croisée trouve le chemin des buts. À la 80e, Ruiz, sur un exploit personnel, porte l’addition à 0-3.

L'Alsace 26 octobre 2014

Une belle dotation pour le FC Willer

Les footballeurs willérois ont reçu un équipement complet de la part de plusieurs sponsors.

Le FC Willer-sur-Thur est désormais habillé de neuf, grâce au soutien de divers partenaires locaux.DR

Il y a une quinzaine de jours, le FC Willer-sur-Thur s’est vu offrir un équipement complet (jogging, polo, coupe-vent…) qui lui a été remis par plusieurs sponsors locaux.

Pour cette occasion, Didier Sollmeyer, le président du club, avait invité l’ensemble des donateurs et dirigeants à une soirée chez un restaurateur willérois qui est un partenaire de longue date du football club local.

Ces donations ont été fort appréciées par les footballeurs du FC Willer qui, sur le plan sportif, présentent une belle dynamique à tous les étages de la compétition.

L'Alsace 20 octobre 2014

Sentheim-Willer-surThur 0-2. Mi-temps : 0-0. Arbitre : M. Banguir. Buts : Paul Felbinger (50e), Springer Guillaume (80e)

En 1re période, Sentheim prend le match en main mais comme ces dernières semaines, le réalisme fait défaut dans la finition. Willer tient le bon bout et après les citrons ouvre le score par Paul Felbinger (50e). Ce but met en confiance la troupe d’Adrien Binder qui va alors gérer le rencontre et doubler la mise à dix minutes de la fin par son buteur habituel Guillaume Springer.

L'Alsace 6 octobre 2014

Willer-sur-Thur-Pfaffenheim 1-0. Mi-temps : 0-0. Arbitre : M. Thierry Koegler. But : Schultis (75e)

C’est à un match très engagé que se sont livrées les deux équipes qui aspirent à jouer le haut du tableau. En 1re période, chaque équipe ne se créé qu’une seule occasion, car les défenses sont omniprésentes. C’est sur un coup de coaching gagnant d’Adrien Binder que les locaux gagnent la rencontre. Schultis, tout juste entré en jeu, vient en effet placer sa tête et ouvre le score (75e). Les visiteurs se rebiffent sur le dernier quart d’heure, mais Chiricato, le portier local, est présent. C’est la 4e victoire d’affilée pour les locaux.

La palme aux Willérois, Aspachois et Thannois

Le 01/10/2014 05:00 par S. K.

Laurent Feuvrier et le FC Willer-sur-Thur ont évincé Anthony Scheubel et l’US Oberbruck .Photo L’Alsace/Sébastien Kempf

Laurent Feuvrier et le FC Willer-sur-Thur ont évincé Anthony Scheubel et l’US Oberbruck .Photo L’Alsace/Sébastien Kempf

 

Ce deuxième tour de la coupe d’Alsace aura souri aux équipes du secteur. Burnhaupt-le-Bas a assuré sa qualification à Tagsdorf 3-0. Deux équipes se sont fait peur et sont passées par la case penalty pour franchir ce tour. Il s’agit de l’Asca, vainqueur des Portugais de Cernay (2-2 et 4-3 aux TAB) et du Sporting Cernay à Morschwiller (2-2 et 4-2 aux TAB).

La coupe réserve toujours ce genre de confrontation, c’est ce qu’analysait le président des mineurs, Bernard Ursprung, dimanche soir : « On ne peut se satisfaire de ce genre de prestation. L’équipe n’apprécie pas ces rencontres pièges et pourtant, il faut savoir passer ce type d’événement pour progresser. Ce fut vraiment difficile face un adversaire plus aguerri que notre jeune formation. On ne peut pas toujours se cacher derrière le fait que l’équipe est très jeune ». Le Sporting et l’Asca se qualifient tout de même mais d’autres équipes qui, sur le papier étaient hiérarchiquement supérieures, sont passées à la trappe : Oberbruck n’a pas su tromper le portier willérois Chiericato durant les 90 minutes et Willer s’impose lors d’une interminable série de penaltys 10-9.

Aspach-le-Haut a atomisé le leader invaincu de la D1, Lutterbach 6-3, une belle performance qui prouve la solidité de l’ASA cette année.

Autre score sans appel, celui de l’US Thann avec un 4-0. Contre les voisins vieux-thannois, Thann s’est montré supérieur comme il y a un mois en coupe du Crédit mutuel.

Sentheim, sans livrer une grosse prestation, a validé son billet pour le prochain tour contre Île-Napoléon 2-0. Les Dollériens ont ensuite fêté la naissance de Louise, fille du gardien Benjamin Bischoff.

LES ENJEUX DU WEEK END

3 Derbys en D2, un choc entre vieux thann2 et Berrwiller3 en D3, déplacement pour Burnhaupt le haut à Uffheim l'autre promu... Willer et les portugais de Cernay souhaiteront poursuivre leur sans faute contre Pfaffenheim et Guewenheim...  samedi soir Thann reçoit Bourtzwiller et Vieux Thann- Hagenthal. Saint Amarin accueille le leader Pfastatt et opératon décollage pour le Sporting au rosso néri voici les principaux enjeus du week end...

L'Alsace 29 septembre 2014

Willer-sur-Thur aux penaltys

Willer-surThur-Oberbruck 0-0 (10-9 aux penaltys). Mi-temps : 0-0. Arbitre : M. Jean-Marc Meyer

Les Willérois ont gommé les deux divisions d’écart pour se qualifier aux penaltys. Au quart d’heure de jeu, Springer se présente seul devant Studer mais rate le cadre. Dans la minute suivante, Chricato effectue une sortie aérienne décisive. Oberbruck bénéficie de plusieurs coups francs excentrés qui ne donnent rien. La rencontre reste équilibrée. Chiricato et Studer, les deux gardiens, n’ont pas trop de travail. En 2e période, les Willérois bénéficient d’un penalty qui ne trouvera pas le chemin des filets. C’est donc durant une longue séance de penaltys que les sociétaires de la D1 éliminent Oberbruck (P.E.)

L'Alsace 22 septembre 2014

Ungersheim – Willer-sur-Thur 1-2. Mi-temps : 0-2. Arbitre : M. Schmid (Allemagne). Buts : Sandmann (65e ) pour Ungersheim ; Feuvrier (32e ) et Rohrbach (44e ) pour Willer-sur-Thur.

Le FC Willer-sur-Thur a construit son succès en première période en inscrivant deux buts de la tête sur corner par Feuvrier et Rohrbach. En seconde période, Ungersheim se montre plus pressant mais manque de percussion dans la surface. À la 65e minute, Ungersheim bénéficie d’un penalty mais Guth voit sa tentative repoussée par le portier visiteur. Zimmerlé, qui a bien suivi, parvient à adresser un centre repris à bout portant par Sandmann qui permet aux locaux de revenir à la marque. Dans les vingt dernières minutes, Ungersheim accentue le pressing mais Zimmerlé, par deux fois, voit sa tentative contrée par une défense bien regroupée

L'Alsace 08 septembre 2014

Herrlisheim–Willer-sur-Thur 1-3. Mi-temps 0-1. Les buts : Xavier Peticola (60e) pour Herrlisheim, (20e, 55e, 85e) pour Willer/Thur

C’est une équipe soudée et en forme de Willer sur Thur que l’on retrouve devant Herrilisheim ce dimanche, une équipe qui pratique une attaque régulière tout au long du match. On peut même parler de domination sur une équipe d’Herlisheim pas très en forme qui peine dans le jeu, l’absence de Théo Grossetête grièvement blessé lors du premier match de championnat pèserait-elle dans les esprits des joueurs locaux ? A la pause les visiteurs mène 1 à 0. En seconde période on attend une réponse des hommes de Coco Wendling mais rien ne marche et logiquement à la 55e sur un coup franc, le gardien local repousse sur un attaquant qui marque le 2 à 0. Herrlisheim se reprend enfin et bouscule quelque peu la défense visiteuse et logiquement Xavier Peticola réduit la marque à l’heure de jeu (1-2). Herrlisheim se lance à l’abordage pour égaliser mais rien n’y fait Willer est solide. Les largesses défensives se font alors dans le dos d’Herrlisheim et comme souvent dans ces circonstances les contres fusent et à la 85e Willer en profite pour aggraver le score et prendre le gain d’une victoire somme toute méritée.

L'Alsace 1er septembre 2014

Willer-sur-Thur - Pulversheim 5-1. Mi-temps : 1-1. Arbitre : Mme Bischoff. Buts : Springer (21e , 70e , 71e , 75e ), Felbinger (86e ) pour Willer-sur-Thur ; Toranelli Anthony (24e sp) pour Pulversheim.

Le FC Willer rentre rapidement dans la rencontre et trouve l’ouverture par Springer (21e ). Toranelli égalise sur penalty trois minutes plus tard. En seconde période, le coach Binder effectue quelques changements au milieu de terrain et le match va basculer. Springer marque trois buts en cinq minutes avant que Felbinger ne donne une plus grosse proportion au score.

L'Alsace 10 mars 2014

Racing Guebwiller - Willer-sur-Thur 1-5. Mi-temps : 0-2. Arbitrage de M. Biehler. Les buts : Barberio (70e ) pour Racing Guebwiller ; Herrmann (25e ), Senegal (43e ), Schimpfling (75e ), Feuvrier (75e ), Springer (85e ) pour Willer-sur-Thur.

Willer-sur-Thur n’a jamais été mis en danger hier sur la pelouse du Racing Guebwiller. Les visiteurs ouvrent la marque à la 25e par Herrmann et Senegal double la mise au meilleur moment, juste avant la pause (0-2, 43e ).

Si Barberio redonne espoir aux siens à vingt minutes du terme (1-2), Willer-sur-Thur inscrit deux buts coup sur coup et tue tout suspense à l’entame du dernier quart d’heure (1-4, 75e ). Les visiteurs enfoncent même le clou en fin de match par Springer : 1-5.

 

L'Alsace 8 mars 2014

S’il y a une équipe, dans le département, qu’on verra beaucoup jouer ces trois prochains mois, c’est bien le FC Willer-sur-Thur. Le club de Didier Sollmeyer doit encore disputer 16 matchs de championnat et ce n’est pas près de baisser. En effet, ce week-end, les Willérois se déplacent au RC Guebwiller (D3), en Coupe du Crédit mutuel, où ils devraient logiquement se qualifier. La semaine prochaine, dans un groupe de 13 équipes, ils seront exempts. La prochaine rencontre des Bleus de la vallée, en championnat, est fixée au 23 mars, contre Pulversheim.

L’entraîneur, Adrien Binder, dispose de quatre équipes seniors, un effectif qui ne sera pas de trop pour enchaîner les huit matchs programmés entre le 18 avril et le 18 mai. Un calendrier digne de celui du PSG ! Par conséquent, difficile d’y voir clair dans ce groupe C de la D1. La bande à Laurent Feuvrier pourrait bien profiter d’un enchaînement des matchs pour passer dans le haut de tableau. Mais l’inverse est aussi possible. À ce jour, un match n’est pas encore fixé, contre Roderen. Et si la troupe de Binder se qualifie dimanche pour les quarts de finale de la Coupe du Crédit mutuel, cela ne fera qu’accentuer le rythme des prochaines semaines…

 

 

L'Alsace 18 novembre 2013

Aspach-le-Haut-Willer-sur-Thur 1-3. Mi-temps : 1-1. Arbitre : M. M. Tarzit. But Aspach-le-Haut : Simonet (30e. Buts Willer : Springer (10e sp), Hermann (65e sp), Rozek (80e)

Dès l’entame, les locaux partent à l’assaut du but de Chiriecato. Les visiteurs répondent par des contres. Une bousculade dans les 16 m permet à Willer d’ouvrir le score par Springer, sur penalty. Willer obtient dans la foulée deux occasions nettes : sur un centre de Feuvrier, Demant met juste à côté, puis, à la 15e, Springer devance la sortie de Nahan aux 16 m. Sa frappe prend la direction du but mais est contrée par… un coéquipier. Grunenwald et Springer, sur coup franc, voient leurs frappes bien captées par Nahan (20e, 23e). À la 30e, débordement de Bocquet, pour les locaux, qui adresse un centre parfait pour Simonet, lequel bat, de la tête, Chiricato. 40e, Feuvrier frappe aux 20 m, Nahan sort le ballon en catastrophe. En 2e période, peu d’occasions sont à noter. Le tournant se déroule à la 65e, lorsque Stempfel commet une faute dans la surface, sanctionnée d’un penalty et d’une expulsion du capitaine local. Le penalty est transformé par Hermann. La fin de match est gérée par les visiteurs qui, sur un centre de Felblinger, voient Rozek mettre le 1-3.

Aspach/Haut, le fair-play avant tout

 

L'AS Aspach-le-Haut (ici en blanc) s'est incliné face aux voisins du FC Willer-sur-Thur (1-3), ce dimanche en D1 haut-rhinoise. Un match de championnat au contexte un peu particulier.

Imaginons une rencontre entre équipes voisines, un derby bien préparé entre joueurs qui se connaissent tous, un terrain se prêtant aux tacles glissés dans une atmosphère automnale et quelques spectateurs habités  de cet esprit club qui les caractérise si bien. Le décor est planté. L'AS Aspach-le-Haut recevait le FC Willer-sur-Thur. Conditions réunies pour 90 minutes palpitantes. 

Pour le compte du groupe B, cette rencontre entre des locaux ayant bien du mal à trouver la bonne carburation et des voisins de Willer-sur-Thur, au début de championnat perturbé, répondait à toutes les conditions pour en faire un duel de clochers tant apprécié par les anciens. L'occasion rêvée pour faire valoir certaines suprématies, remettre les choses en place.
 
En réalité, le choc entre ASA et FCW aura été âpre, disputé, et, sur le terrain, les acteurs ne se sont fait aucun cadeau. Les visiteurs ont ouvert le score sur penalty, les locaux ont égalisé avant la pause avant de laisser à nouveau et sur penalty (encore) Willer-sur-Thur reprendre les commandes pour, finalement, être distancés définitivement (1-3). L'AS Aspach-le-Haut a terminé la rencontre à 10 et enregistre une nouvelle défaite qui n'arrange guère sa situation au classement, à la 11e place.
 
Mais pour le président Denis Heinrich et l'entraîneur Pascal Stemmelin, un autre défi a pris le relais. L'AS Aspach/Haut a décidé, en début de saison, de jouer la carte du fair-play. Le coach insiste. « A 40 ans, j'ai vécu de belles choses. Même si sur le terrain, nous ne ferons de cadeaux à personne, le combat s'arrête au coup de sifflet final. A domicile ou à l'extérieur, gagnants ou perdants, mes joueurs font et feront tout au long de la saison, une haie d'honneur à leurs adversaires. Au bout des 90 minutes, le football doit réunir dans un bon esprit, acteurs et spectateurs, une fois le coup de sifflet final donné. Autant contribuer à développer cet état d'esprit. » A Aspach/Haut, on donne l'exemple et cette initiative mérite de faire boule de neige, à l'approche de l'hiver.
 
André Moritz

L'Alsace 26 août 2013

Willer-sur-Thur – Roderen 7-0. Mi-temps : 2-0. Buts Willer : Springer (10e sp, 20e, 55e, 65e), Rozek (46e), Demant (70e), Luzieux (89e). Arbitre : M. Thiriat Philippe

Dès la 10e, Rozek est bousculé dans la surface et le penalty est transformé par Springer. Ce dernier marque un doublé quelques minutes plus tard. Dans le dernier quart d’heure de la 1re mi-temps, Willer subit les assauts de Paolacci et Ruiz mais la défense Grunenwald-Zussy tient bon. En 2e période, Willer assomme Roderen d’entrée par Rozek (46e). Les visiteurs ne se relèveront plus et les locaux enfoncent le clou par Springer (55e, 65e) puis Demant (70e). À 6-0, Roderen tente de sauver l’honneur, la frappe de Paolacci est repoussée par Chiricato. Le porter willérois est encore présent sur un centre tir de Wachbar. Finalement, sur un dernier centre locac, Luzieux met un coup de tête et bat Zapicao de près.

L'Alsace 13 mai 2013

Willer-sur-Thur-Lutterbach 5-1. Mi-temps : 4-0. Arbitre : M. Jérémy Flak. Buts Willer : Rozek (10e), Feuvrier (25e), Springer (35e, 42e), Luzieux (78e). Buts Lutterbach : Bacha (53e sp)

Les locaux entament le match par le bon bout et Rozek, dès la 10e, est à la réception d’un centre pour pousser le ballon au fond. Lutterbach tente de revenir mais Feuvrier (25e) aggrave la marque. Guillaume Springer sur deux actions conclut (35e, 42e) et permet au FC Willer de voir venir. Dès la reprise, les visiteurs réduisent la marque sur penalty de Bacha. Le match baisse en intensité, les locaux gérant leurs 3 buts d’avance. Luzieux, en fin de partie, donne plus d’ampleur au score. Lutterbach bénéficiera encore d’un second penalty qui ne sera pas transformé.

 

L'Alsace 11 mars 2013

Willer-sur-Thur-Thann 2-1. Mi-temps : 0-1. Buts pour Willer : Springer (50e), Gérard (80e). But Thann : Grosjean (15e)

Thann ouvre le score par l’ex- Willérois Grosjean, dès la 15e. La frappe du Thannois, peu appuyée, surprend toutefois Chiriecato. Les visiteurs qui jouent le maintien se mettent alors à défendre pour préserver ce but d’avance. À l’entame de la 2e période, Springer égalise. Le match semble vouloir se finir sur un score de parité mais le buteur maison Baptiste Gérard (80e), d’une frappe des 20 m, trompe Pece et obtient la victoire.

Division 1/Groupe C Excellent dimanche pour Oberbruck L'Alsace 26 novembre 2012

Oberbruck-Willer 5-1. Mi-temps : 4-0. Arbitre : M. Didier Del Médico. 160 spectateurs. Buts pour Oberbruck : Berna (19e), Briois (30e), Freiberger (34e), Filia (36e, 75e) ; pour Willer : Feuvrier (55e)

Lors de ce derby inter-vallée Oberbruck s’est imposé avec la manière. Après 15 minutes d’observation Briois manque de peu de surprendre le portier visiteur sur un coup franc de 45 minutes A la 19e, Linck prend de vitesse son défenseur et sert l’entraîneur adjoint Berna, qui ouvre le score. À la 32e, combinaison entre Filia et Berna, ce dernier met Linck en position idéale mais sa frappe passe au-dessus. À la 32e, sur un contre rapidement joué, Briois envoie le cuir au fond des filets. Les recevants sont intenables et, sur un corner de Linck, Freiberger marque le 3e but, de la tête. À la 36e, sur une action à montrer dans les écoles de football, Filia marque le quatrième but. La messe était dite à la mi-temps mais c’était sans compter sur la hargne des visiteurs qui réduisent le score à la 55e par Feuvrier qui devance Studer. Oberbruck marque encore lors de cette 2e période par son avant-centre Filia, sur un service de Gully. Excellent dimanche pour Oberbruck et surtout pour le football car cette rencontre s’est jouée dans un remarquable esprit.

L'alsace, 19 novembre 2012

Willer-sur-Thur – Hochstatt 2-1. Mi-temps : 1-1. Arbitre : M. Brahim Bouchareb. Buts Willer-sur-Thur : Baptiste Gérard (20e) Feuvrier (88e). But Hochstatt : Favoca (40e sp)

La rencontre de haut de tableau a été particulièrement équilibrée, même si les locaux, dans l’ensemble, ont été plus conquérants. À la 20e, Baptiste Gérard marque sur coup franc. Hochstatt, juste avant la mi-temps, bénéficie d’un penalty pour une faute de main dans les 16 m. Favoca transforme. Willer et Hochstatt se neutralisent en seconde période, mais, à deux minutes de la fin, Feuvrier arrache le coup de tête de la victoire sur un coup franc. Willer est toujours invaincu après 8 journées.

 

 

Une cascade de matchs remis et des prises de pouvoir (L'Alsace, 14 novembre 2012)

 

Dimanche le FC Willer sur Thur (maillot bleu) a profité de sa victoire, sur Lutterbach pour s'installer à la deuxième place de la D1.

En revanche, le FC Willer sur Thur continue d'étonner. LA nouvelle victoire, obtenue à Lutterbach (3-4) place les joueurs d'Adrien Binder en position idéale. Deuxièmes avec deux matchs en moins et toujours invaincus, les Willérois recevrons dimanche l'un des favoris: l'AS Hochstatt.

Groupe C  (le 12/11/2012) L'Alsace

Lutterbach - Willer-sur-Thur 3-4. Les buts : Aktas (25 e, 80 e), Mérimèche (60 e) pour Lutterbach ; Baptista (20 e), Springer (25 e, 75 e), Lugier (60 e) pour Willer.

Willer-sur-Thur (maillot rayé) a tenu bon jusqu’au bout hier à Lutterbach : 3-4 Photo Jean-François Frey

le 29/10/2012

FC Merxheim-FC Willer-sur-Thur 5-3. Mi-temps : 3-2. Buteurs pour le FC Merxheim : Azevedo (18e, 78e), Schuwer (24e, 30e), Boughrara (53e). Pour Willer-sur-Thur : Gérard (9e), Guyot (11e), Schinzing (56e).

Le FC Merxheim n’a pas raté son entrée en Coupe. En effet, le score final aurait dû être plus lourd pour Willer-sur-Thur, tant les locaux ratèrent des occasions immanquables. Pourtant, Merxheim entame la partie sérieusement, montrant une envie de bien faire. Dès la 6e, Schuwer est à deux doigts d’ouvrir la marque, ratant le cadre de peu. À la 16e, la conclusion d’un beau mouvement collectif vient mourir juste à côté du montant gauche des buts de Willer. Deux minutes plus tard, Azevedo ouvre le score pour ses couleurs, sur une passe de Réalini. Avantage de courte durée car, à la 21e, Gérard exploite une faute d’inattention des défenseurs locaux, égalisant pour ses couleurs. Merxheim se reprend rapidement et se voit récompensé dès la 24e, par un but de Schuwer. Le même Schuwer porte la marque à 3-1, à la 30e. À la 36e, les bleus de Willer réduisent le score, par Guyot, qui profite d’une nouvelle inattention de la défense. Après le thé, Boughrara, d’un corner direct, à la 53e, permet à ses couleurs de reprendre un peu d’air, mais, à la 56e, les Merxheimois (jamais deux sans trois), au grand dam du coach Pierre Guillaume Gsell, sont encore une fois inattentifs et, cette fois, c’est Schinzing qui en profite. Les joueurs du président Perez se reprennent et, à la 78e, le duo Réalini-Azevedo fait parler à nouveau de lui et c’est ce dernier qui aggrave la marque à 5-3.

Mercredi 3 octobre 2012 (L'Alsace)

Coupe de France Une belle fête à Willer-sur-Thur, malgré la défaite

En guise de clôture de la Fête de la quetsche, les Willérois ont eu droit dimanche à un feu d’artifice sportif, sous la forme d’une belle affiche.

Lundi 1er octobre 2012 (DNA)

« On a fait le travail et surtout on a respecté Willer-sur-Thur » lance J. Faria, le statisticien de l’équipe technique du coach illzachois Demuth, à la fin de ce superbe quatrième tour de coupe de France au stade de l’Altrain.

Les sociétaires du CFA2 ne mettront pas longtemps à reconnaître leur champ d’action bordé par la Thur limpide et les Vosges magnifiques. Huit minutes seulement auront suffi au goaleador visiteur Hassan Saghir, lancé par Boutantin, pour trouver le chemin des filets adverses d’une frappe croisée mais néanmoins sèche.

Un parfait esprit

La jeune garde locale issue en grande partie des U19 du club ne s’en laisse pas conter, et, même s’ils prennent une leçon de football, vont mener avec vigueur et conviction quelques jolis contres par Rozek, Springer et Dailly qui sont rapidement annihilés par l’imposante armada banlieusarde dans laquelle, seul Holtz (blessé), manque à l’appel.

Encouragés par quelque 300 supporters, les Blancs villageois se battent avec talent et abnégation mais l’adversité était trop talentueuse et organisée. À la 27 e, Mastroianni prépare une attaque que Saghir convertira victorieusement. Ensuite, Holbein adresse un long service pour Boutantin qui lobe Chericato pourtant irréprochable (38 e). Les locaux vont se livrer à corps perdu dans le challenge mais le bloc équipe visiteur ne se fait pas prendre à défaut. Même si ces derniers obtiennent dès la reprise un corner par Rozek capté au vol par Malachowski.

Le gardien illzachois va adresser une longue passe sur Saghir décidément en grande forme qui sert Kittler : 0-4, 48 e.

Saghir, encore lui, va jouer les passeurs talentueux pour son complice Mastroianni qui trompe Chericato (52 e). La rencontre est agréable et se joue dans un parfait esprit. Les nombreux spectateurs vont apprécier, en connaisseurs, la passe en retrait aux seize mètres de Kittler pour Boutantin qui ne laisse aucune chance au cerbère des villageois (63 e).

Ce dernier se fera encore remarque par de nombreux sauvetages souvent à bout portant des attaquants visiteurs mais il ne pourra rien sur ce dernier corner obtenu par Boutantin qui permettra à Boukakiou de mettre la cerise sur le gâteau (68 e).

Lundi 1er octobre 2012 (L'Alsace)

L’ASIM (CFA 2) a réalisé un match sérieux et appliqué pour ne laisser aucun espoir à son modeste hôte de D1 Willer-sur-Thur : 7-0

C’est un véritable match de gala que les minots de Willer-sur-Thur ont livré face aux pensionnaires du CFA 2 de l’ASIM. Face à la grosse armada illzachoise, où seul Holtz manquait à l’appel (blessé, et remplacé par Martin), les locaux se sont présentés avec sept -19 ans (Hermann, Rozek, Schinzing, Guyot, Rohrbach, Verrier, Dailly), encadrés par les expérimentés Gérard, Lopes et surtout le gardien Chericato. Mais cela n’a pas suffi face à une adversaire intouchable : 0-7.

Les coéquipiers de Burgart, dont le coup de semonce des 30 mètres atterrit dans la forêt, prennent rapidement la mesure du stade de l’Altrain. Les joueurs de Xavier Demuth posent le jeu mais se font piéger au hors-jeu. Pas longtemps cependant puisque dès la 8 e, Saghir, lancé par Boutantin, décroche un tir croisé qui fait mouche. Sur l’engagement, les visiteurs récupèrent le ballon et D’Almeida tente sa chance des 35 m, permettant à Chericato de se mettre une première fois en évidence. Les villageois se battent courageusement et avec un certain talent. À l’image de Feuvrier et Schinzing, qui rivalisent de combativité avec leur réputé adversaire. Springer contraint ensuite Malachowski à se détendre. Willer ne s’en laisse pas conter mais, après un bon travail préparatoire de Mastroianni, Saghir double la mise (27 e). C’est ensuite Boutantin, à la réception d’un excellent service de Holbein, qui lobe le gardien local (38 e). Guyot réplique avec beaucoup d’énergie mais la défense illzachoise est attentive et Kalathung et les siens posent le jeu. Le cerbère villageois réussit par la suite plusieurs arrêts superbes sur des tirs de Mastroianni (40 e) ou Kittler (42 e).

La jeune garde d’Adrien Binder ne baissera jamais les bras et dès la reprise Rozek obtient et tire un corner capté par Malachowski. Dans la foulée le gardien illzachois relance sur Saghir qui sert son capitaine Kittler : 0-4 (48 e). L’attaquant banlieusard décidément en grande forme hérite d’une nouvelle passe de Burgart pour servir Mastroianni : 0-5 (52 e). La leçon de football n’est pas terminée puisqu’à la 63 e Kittler adresse une passe en retrait à la limite des 16 m que Boutantin transforme en but dans un trou de souris. Le gardien willerois Chericato réalisera encore moult interventions de classe mais il ne pourra rien sur un ultime corner de Boutantin que Boukakiou convertit victorieusement.

Willer-sur-Thur (D1) - ASIM (CFA 2) 0-7. 300 spectateurs. Mi-temps : 0-3. Arbitrage de M. Sontag (Bartenheim) assisté de MM. Hammami (Mulhouse) et Durst (Husseren). Les buts : Saghir (8 e, 27 e) Boutantin (32 e, 63 e), Kittler (48 e), Mastroianni (52 e), Boukakiou (68 e).

 

Samedi 29 septembre 2012 (L'Alsace)

La Coupe de France a beau être la plus imprévisible de toutes les compétitions, le 4 e tour, qui se dispute aujourd’hui et demain, devrait logiquement encore épargner les gros bras haut-rhinois, à commencer par les pensionnaires du championnat de France amateurs.

Les différentes coupes figurent au programme du week-end de football, avec une tête d’affiche à Willer-sur-Thur (D1), qui accueille l’Asim (CFA2) dimanche.

Le refrain est connu de la terre entière, mais ça n’empêche aucun entraîneur au monde de l’entonner avant chaque rencontre de coupe. Oui, sur un match de football, « tout est toujours possible. » Oui, en l’espace de 90 minutes, voire un peu plus, David peut très bien se payer le scalp de Goliath et la hiérarchie peut s’en trouver totalement bouleversée. Il n’empêche, depuis toujours, les statistiques donnent malgré tout plus souvent raison aux puissants, lesquels se plaignent donc rarement de devoir affronter des plus petits qu’eux tout au long de leur parcours.

Ainsi, aucun des principaux cadors du département n’a véritablement eu à se plaindre du tirage au sort du 4 e tour de la Coupe de France. A ce stade de la compétition, le FC Mulhouse (CFA), plus gros poisson dans le Haut-Rhin, aura beau se méfier d’un FC Hégenheim qui reste sur une accession en Excellence et qui compte plusieurs éléments ayant déjà fréquenté le championnat de France amateurs (Stangl, Bouzaamouche, Thiam…), il partira malgré tout dans la peau du grandissime favori.

FCM : Douillard qualifié et aligné

Évoluant trois divisions au-dessus des Frontaliers dans la vie de tous les jours, les Mulhousiens n’ont pas l’intention de s’accorder le moindre répit ce samedi. C’est d’ailleurs avec un groupe quasiment au complet (seul Abadie, suspendu, manquera à l’appel) qu’ils se présenteront cet après-midi (16 h) au stade de l’Eisweier. L’attaquant Loïc Loval devrait connaître sa première titularisation alors que Martin Douillard (57 matches de Ligue 1 sur le CV), tout juste qualifié, sera également aligné par l’entraîneur Laurent Croci. Si certains doutaient des intentions du FCM, les voilà au moins rassurés.

L’ASIM et Saint-Louis pour garder le tempo

Trois divisions : l’écart sera le même entre le FC Saint-Louis/Neuweg et le FC Wintzfelden/Osenbach, demain après-midi. Auteurs d’un sans-faute en CFA2 avec quatre victoires en autant de matches, les Ludoviciens ne devraient logiquement pas rencontrer trop de soucis pour venir à bout de l’actuel leader du groupe A de Promotion d’excellence. A condition évidemment que les hommes de Vincent Rychen fassent preuve du sérieux nécessaire.

Mais c’est à Willer-sur-Thur où le rendez-vous dominical apparaît le plus déséquilibré. Entre des locaux qui occupent le 4 e rang de D1 départementale et des Illzachois propriétaires de la 3 e marche du podium en CFA 2 (soit un gouffre de cinq divisions), les débats devraient rapidement être à sens unique. Ils devraient en revanche se révéler nettement plus équilibrés et indécis entre Illhaeusern et le Racing HW 96, tous deux membres de l’Excellence, et entre Sundhoffen (PE) et Biesheim (DH). Enfin, il conviendra de garder un œil attentif sur les prestations des deux Petits Poucets de la compétition : les SREG Mulhouse et l’AS Artzenheim. Ces deux pensionnaires de la D3 - le plus petit des échelons – auront le bonheur de disputer le tout premier 4 e tour de Coupe de France de leur histoire. Opposés respectivement à Baldersheim et Bergheim, ils n’auront que très peu de chances de rester dans la danse. Mais puisqu’il existe ce refrain qui dit que « tout est toujours possible en football »…

Le programme dans le Haut-Rhin

Hégenheim – FC Mulhouse auj.16.00 Illhaeusern – Racing HW 96 auj.19.00 Sundhoffen – Biesheim auj.16.00 SREG – Baldersheim di 15.00 Merxheim – Sierentz di 15.00 Andolsheim – Koetzingue di 15.00 Willer/Thur – ASIM di 15.00 Fessenheim – Wittenheim di 15.00 Hésingue – Riedisheim di 15.00 Mulhouse Espagnols – Uffheim di 15.00 Artzenheim – Bergheim di 15.00 Widensolen – Hirtzbach di 15.00 Wintz/Osen – Saint-Louis di 15.00

jeudi 27 septembre 2012

Actualité : Coupe de France

LAFA

Willer n'espérait pas mieux

 

Pensionnaire de D1, le FC Willer s/ Thur (ici en bleu et blanc) se mesurera à l'ASIM (CFA2) ce week-end en Coupe de France. Un beau tirage pour l'équipe d'Adrien Binder, composée essentiellement de jeunes joueurs formés au club.

« Nous qui espérions un gros morceau, on est servi ». À Willer s/ Thur, Adrien Binder et sa bande n'ont pas décroché les fameux maillots pour tomber face à une obscure équipe de D1. Non, le club de la vallée de Saint-Amarin voulait du lourd au quatrième tour. Le tirage au sort s'est chargé du reste. Dimanche, c'est l'ASIM, troisième du groupe C de CFA2, qui se rendra sur la pelouse du stade municipal de Willer, avec le statut de grandissime favori : « C'est une immense fierté de pouvoir se mesurer à une telle équipe », souligne l'entraîneur willérois Adrien Binder.

Ancien gardien de Berrwiller, celui qui occupe le banc de touche du FCW s'est déjà frotté aux Oranges d'Illzach. Un match qu'il n'est pas près d'oublier : « C'était à l'occasion d'un 6e tour de Coupe de France. Je me rappelle d'une lourde frappe de Régis Kittler qui avait terminé sa course dans ma lucarne. Un but magnifique ». S'il avoue être au pied d'une montagne, Adrien Binder ne compte pas modifier sa façon d'aborder un match sous prétexte que c'est l'ASIM en face : « On va préparer cette rencontre comme toutes les autres, en s'entraînant normalement. La seule différence est que les joueurs sont beaucoup plus excités. La plupart d'entre eux connaissent ça pour la première fois ».

Composé en majorité de jeunes joueurs, l'effectif willérois fait la part belle à la formation, véritable fer de lance de l'association présidée par Didier Sollmeyer : « 95 % du groupe est issu de la maison. Nous sommes l'un des meilleurs clubs formateurs de la vallée, avec des équipes de jeunes dans toutes les catégories. C'est une grande fierté », souligne Adrien Binder. Encadrées par les « anciens » Laurent Feuvrier et Thierry Zussy, qui ont connu l'Excellence avec Berrwiller, les jeunes pousses willéroises espèrent franchir un palier en championnat. En attendant, ils devront jouer sans pression ce dimanche, s'ils veulent poser quelques problèmes aux hommes de Xavier Demuth : « On doit les respecter mais ne pas les regarder jouer. Je veux que mes joueurs se lâchent et jouent leur chance à fond. Celle-ci est minime mais je suis sûr que notre petit terrain va les gêner », anticipe Adrien Binder. Du côté de Willer s/ Thur, le message est donc clair : ne surtout pas avoir de regrets.

 

Par Victor Bellaud

Du côté de l'ASIM (DNA) le 24/09/2012

MAURICE SCHMITT, le directeur sportif, fait le point après la victoire d’Illzach ce samedi contre Vesoul (1-0).

« C’est une belle victoire pour nous, même si tout n’a pas été parfait. Il y a encore des choses à améliorer, mais cette victoire fait du bien. On se met en confiance avant notre match contre Troyes II dans quinze jours. Entre-temps, il y a la rencontre de Coupe de France contre Willer-sur-Thur.

Nous n’allons pas le prendre à la légère car nous aimerions bien passer encore quelques tours. Pourtant, nous allons laisser l’un ou l’autre titulaire au repos. Ce match contre Vesoul est encourageant pour la suite. »

 

le 24/09/2012 (L'Alsace)

Willer-sur-Thur-ASPTT Mulhouse 4-2. Mi-temps : 2-0. Arbitrage : M. Abdelghani Baguir. Buts Willer : L Adam (15e), Springer (20e, 50e, 70e). Buts ASPTT : Montela Geoffrey (52e, 90e)

Les locaux ont remporté un nouveau succès ce dimanche mais ont dû faire face à une coriace équipe visiteuse. En effet, l’ASPTT a dominé l’ensemble des débats, Willer procédant essentiellement par contre. Adam ouvre le score après 15 minutes, j suivi par springer (20e). En 2e période, Chiricato, le gardien local, lobe le portier adverse sur un dégagement : Springer n’a qu’à pousser le ballon dans le but vide. Montela redonne espoir aux PTTdans la minute suivante : 3-1, avant que Springer ne donne le large, à la 70e, sur un contre. Dans les arrêts de jeu, Montela ramène le score à 4-2.

le 17/09/2012 (L'Alsace)

L’exploit de Willer-sur-Thur !

 

Willer-sur-Thur – Racing Mulhouse 3-2 ap. Mi-temps 0-0. Arbitre : M. Christian Lopez assisté par M e Vaccaro et Vernochet. Buts : Guyot (50 e) Baptiste (55 e) Adam (100 e) pour Willer-sur-Thur. Reda (65 e) Boughrara (75 e) pour Mulhouse.

Willer-sur-Thur s’est qualifié pour la toute première fois de son histoire pour un 4 e tour de Coupe de France. Après une première période équilibrée et stérile en but, la seconde période aura été plus mouvementée. Les locaux pensaient avoir fait le plus dur lorsque Guyot puis Baptiste permettaient aux locaux de mener 2-0. Mais les sociétaires de la P.E. allaient alors mettre le pied sur l’accélérateur pour revenir à la marque tout d’abord par Reda (65 e) puis par Boughrara (70 e). Les visiteurs avaient même la qualification au bout du pied à la 85 e, mais la frappe de Boughrara touchait la barre de Chiricato, puis Bouaffia perdait son duel face à Chiricato à la 89 e. Les locaux jetaient toutes leurs forces lors de la prolongation et prenaient un avantage définitif par Adam à la 100 e.

 

Le chiffre 13 (DNA)

Comme le nombre de surprises lors de ce troisième tour de Coupe de France en Alsace. Les clubs à l’honneur sont : dans le Bas-Rhin, Bergbieten (PE), Ernolsheim/Bruche (PE), Holtzheim (PE), Geudertheim (D1), Lauterbourg (D1) et les Écrivains de Schiltigheim/Bischheim (D1) ; et dans le Haut-Rhin, Andolsheim (P), Merxheim (P), Widensolen (D1), Fessenheim (D1), les Espagnols de Mulhouse (D2), Willer sur Thur (D1) et les SREG Mulhouse (D3), le nouveau petit poucet alsacien.

Le tour suivant, qui aura lieu les 29 et 30 septembre, sera marqué par l’entrée en lice des clubs de CFA.

 

Willer-sur-Thur arrache la décision (L'Alsace)
le 27/08/2012

Willer-sur-Thur-Morschwiller 3-2. Mi-temps : 2-2. Buts Willer : Feuvrier (30e), Rozek (35e), Luzieux (80è). Buts Morschwiller : (40e) Bonmalais, Noack (45e)
Les locaux, assez fringants, débutent bien la rencontre et Feuvrier surgit à la 30e pour ouvrir le score. 5 minutes plus tard, le plus dur sera fait, lorsque Baptiste Rozek double la mise. Ce sera sans compter sur la réaction des visiteurs qui, en 5 minutes, reviennent dans le match, tout d’abord par l’attaquant Bonmalais (40e), puis Noack (45e). La mi-temps arrive à point pour les locaux et, en 2e période, les débats s’équilibrent, avant qu’a 10 minutes du coup de sifflet final, Alex Luzieux ne donne la victoire aux locaux.

1-1
THANN F.C. / EQUIPE 2 13 jours
THANN F.C. / EQUIPE 2 : résumé du match 13 jours
1-0
BOLLWILLER / EQUIPE 2 18 jours
BOLLWILLER / EQUIPE 2 : résumé du match 18 jours
3-0
EQUIPE 3 / BRUNSTATT F.C. 20 jours
EQUIPE 3 / BRUNSTATT F.C. : résumé du match 20 jours
EQUIPE 3 : nouveau joueur 21 jours
0-0
EQUIPE 3 / ENTRAINEMENT 22 jours
EQUIPE 3 / ENTRAINEMENT : résumé du match 22 jours
EQUIPE 3 : nouveau joueur 28 jours
1-2
EQUIPE 1 / BIESHEIM A.S.C. 1 mois
EQUIPE 1 / BIESHEIM A.S.C. : résumé du match 1 mois
EQUIPE 3 / ENTRAINEMENT 1 mois
EQUIPE 3 : nouveau joueur 1 mois
EQUIPE 3 : nouveau joueur 2 mois

Aucun événement

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 7 Dirigeants
  • 2 Entraîneurs
  • 20 Joueurs
  • 4 Supporters